La compagnie

Une sensation, c’est déjà un mouvement. Et c’est le début d’une danse.

Fondée en 2019, Les arts en tous sens est une compagnie artistique qui développe un travail autour du mouvement, avec un regard particulier sur la petite enfance mais pas que.

Mouvement du corps, de la voix, du son, de la matière. Ondes, émotions, liens. Mouvement à l’origine de la vie, première vibration, mouvement intrinsèquement lié à notre état d’êtres vivants, mouvement du danseur, danser du bout des doigts, danser à corps éperdu…

Avec Les arts en tous sens Eléonore Bourrel développe la création artistique liée au travail qu’elle a mené de 2013 à 2019 avec le projet Bébéillez-vous ! (éveil corporel pour les tout petits et ceux qui les accompagnent, association SomeBody/Les Assemblées Mobiles) et soutenu par son parcours d’interprête circassienne et danseuse pour diverses compagnies depuis 1999.

Elle invite des artistes (danseurs, musiciens, comédiens, circassiens, metteurs en scène et chorégraphes, clowns, D.J….), des praticiens somatiques (BMC©, yoga, Gaga, Laban), des pédagogues… à se rencontrer, croiser leurs regards, leurs gestes, leurs impulsions et leurs plongées dans la matière de la mobilité du corps.

Processus de travail

Les spectacles

En recherche permanente, les artistes qui participent aux projets de la compagnie pratiquent leurs arts avec différentes autres compagnies, groupes et orchestres, pour divers publics. Avec Les arts en tous sens, ils expérimentent des processus créatifs tout au long de l’année, dans de nombreuses structures sociales et culturelles, éducatives et scolaires, lieux d’accueil petite enfance… Et ils travaillent au plateau et écrivent des actes chorégraphiques et sonores en utilisant la palette de leurs disciplines artistiques (danse, cirque, musique, théâtre, chant…) ainsi que les apports de pratiques somatiques (BMC©, Gaga, Yoga …).

Leurs recherches portent sur le mouvement, en rapport avec le corps physique, le sol, l’espace et l’autre.

Dans un premier temps, le travail se fait lors d’expérimentations et de confrontations directes au public. Les artistes y puisent élan et inspiration par la sollicitation du corps vivant et de l’imaginaire, la rencontre avec l’autre, le partenaire et l’inconnu. Cela leur permet d’apporter de la matière à une écriture poétique.  Vient alors le temps de la mise en œuvre, travail pour lequel la compagnie aime à convier un regard extérieur, ayant son propre rapport au mouvement et à la dramaturgie : chorégraphes, metteurs en scène, techniciens artistiques en lumières et en sons, scénographes, costumiers… Chacun vient avec ses sensations, ses vibrations, et participe à la réalisation d’un spectacle vivant, qui restera, par essence, en mouvement jusqu’à la dernière représentation.

« Forte de toutes mes expériences et de mes observations du corps humain, du nouveau-né à l’acrobate de haut vol, du courant du liquide interstitiel aux énergies déployées pour la réalisation d’un mouvement acrobatique, je perçois quelque chose d’une richesse infinie et d’une beauté indiscutable, émanant de tant de simplicité : notre bien commun à tous, notre corps et sa capacité à se mouvoir. Et cela ouvre une réflexion possible, pour moi, sur la notion de cycle, de la création à la mort, comme un rythme, une respiration, comme toutes les naissances que nous pouvons traverser au cours d’une vie. »

Eléonore Bourrel, fondatrice et responsable artistique de la Cie

Les actions artistiques

Eléonore développe un travail nourri par son passé d’acrobate, son présent de danseuse-chorégraphe et ses rencontres avec des pratiques somatiques, le BMC®* particulièrement.

Projets EAC avec la petite enfance, en écoles, en famille, en Conservatoire, ateliers et laboratoires de recherche avec des publics adultes en Maison de Santé, Maisons d’arrêt, Foyers d’accueil, écoles d’éducateurs… les actions de la compagnie tendent à faire découvrir et goûter à des univers inédits et insoupçonnés. Celui de la beauté et de la richesse du corps en mouvement, le rapport à l’écriture artistique et au spectacle… 

Avec des amateurs, nous expérimentons la proposition de partir du fait que nous sommes tous composés des mêmes systèmes physiologiques (squelette, muscles, organes, fluides, peau…) nourris d’imaginaires uniques, intimes, mouvants et infinis.

Cela peut se traduire par des propositions d’études expérientielles de l’anatomie et de la physiologie humaine, à travers la découverte des différents systèmes et tissus du corps. Expériences personnelles, appuis des images et connaissances scientifiques de l’anatomie et de la physiologie, partage des ressentis et des intégrations. Puis une phase de poétisation de ces expériences, de mise en mouvement collective, avec le corps, les corps, les mots, la musique, des objets…

Bande Annonce s’adresse aux structures d’accueil petite enfance, Faire Corps à des adultes, ou des familles, Corps-Émotions-Langage est destiné aux scolaires (cycle 1 à 4), et les ateliers d’éveil corporel, au Centre Chorégraphique, Conservatoire à rayonnement Communal. Chaque projet s’affine en collaboration avec la structure partenaire. Et d’autres formes sont à inventer ! 

Les spécificités du public Petite Enfance :

Être particulièrement sensoriel durant la première septaine, l’enfant dès tout petit,  grandit, évolue et apprend à travers l’expérience corporelle. Les sens du toucher et du mouvement sont à l’origine des premières perceptions et le socle de toutes celles qui se déploieront. Évoluer dans les matières, les couleurs, les sons permet de se nourrir et grandir. 

Être spectateur d’un acte artistique, cela s’apprend. Il n’est pas inné de rester assis, sans bouger, sans parler, tous sens ouverts, dans une position de réceptivité. Les enfants vont progressivement appréhender cette attitude. Et comme tous les apprentissages, cela demande du temps et des expériences. 

Les arts en tous sens offrent aux tout petits une occasion de s’initier au spectacle, en ayant le droit d’être un enfant avant d’être un spectateur. Ils ont de l’espace pour bouger, du silence pour réagir, et parfois, le plateau de jeu pour s’exprimer.

La plupart des spectacles jeune public de la cie Les arts en tous sens sont conçus comme des Spectacles à Réactions Libres : les enfants ont la possibilité de vivre et d’exprimer librement, avec leur corps, les émotions ressenties instantanément. L’enfant est au cœur de l’évènement : danseur avec les danseurs, musicien avec les musiciens, acteur, chanteur, jongleur…

« Nous devons inclure parmi les droits des enfants celui de jouir du beau et des belles choses, ce qui signifie avant tout : reconnaître leur droit à la rencontre avec la culture et l’art. Les enfants ont droit à l’art autant que les adultes. Le patrimoine artistique doit leur être présenté par une approche basée sur les sensations et les émotions, qui ouvrent des espaces à l’étonnement et à l’émerveillement. C’est ainsi que se développe la sensibilité créative, notamment par l’évocation d’interprétations différentes de la réalité. » Anna-Lia Galardini

L'équipe

Eléonore Bourrel

Danseuse, acrobate, chorégraphe et pédagogue du mouvement.

Eléonore s’est formée aux écoles nationales des Arts du Cirque de Châtellerault et de Rosny-sous- bois. Elle se spécialise en équilibres, contorsion et acrobatie, tissu aérien et corde lisse, toujours en dansant. Elle est également certifiée Educatrice au Développement Moteur du Nourrisson en Body- Mind Centering©.

Elle croise les champs d’expressions : créations pour très jeune public, spectacles chorégraphiques, circassiens, aériens, cabarets et performances en milieu urbain (compagnies SiPeuCirque, La Trappe à Ressorts, Acroballes, Giorgio Barberio Corsetti, l’Espace K, Estro…).

Depuis 1999, elle intervient aussi auprès de publics variés dans le cadre d’actions artistiques, EAC, ateliers, en lien avec les arts du cirque, la danse, le BMC® et la création de spectacles.

 En 2019, elle crée la compagnie Les arts en tous sens.

 Delphine Miesch

Delphine Miesch

Musicienne et comédienne.

Delphine a étudié au Conservatoire à Rayonnement Régional de Strasbourg dans les classes de Ana Reverdito-Haas et de Claude Ducrocq, avant de poursuivre son Master à la Hochschule für Musik der Stadt Basel dans la classe d’alto de Geneviève Strosser. Elle joue régulièrement au sein de l’ Orchestre Philharmonique de Strasbourg, de l’ Orchestre Symphonique de Mulhouse et du City Light Orchestra de Lucerne.Passionnée par la pédagogie, elle enseigne le violon, l’alto et l’éveil musical dans diverses structures strasbourgeoises, et développe des ateliers liant le développement sensori-moteur et la musique chez les tout petits.

Avec la Cie Les arts en tous sens, elle crée « Plumes & Pizzicati ».

 

Nathalie Tuleff

Nathalie Tuleff

Artiste-interprète, comédienne et auteure.

 

Nathalie est co-fondatrice de la Cie Les Yeux comme des Hublots  (« 2 Rue Bulle », « A2 on a moins froid », « Piou-Pioux », « Matuta »). Elle écrit, conte, chante et enregistre « Matuta » et « Le Noël de Rosetta » aux éditions Trois Petits Points. Elle s’initie à des pratiques somatiques (Feldenkrais, Pilates, Body-Mind-Centering©) et crée des petites formes au sein de structures d’accueil de la petite enfance. Elle apprécie et nourrit la transversalité des pratiques artistiques dans le spectacle vivant.

Avec la Cie Les arts en tous sens, elle crée « Hallux & Poplité » et « Poplà ! ».

Antje Schur

Antje Schur

Danseuse, chorégraphe et plasticienne.

 

Antje est diplômée de l’Ecole des Beaux Arts de Karlsruhe et Dresde, elle pratique la danse depuis 1994, formée à la Tanzfabrik de Berlin et au Centre Chorégraphique BELEM de Lisbonne. Elle a dansé avec la compagnie I.D.A. (Mark Tompkins), Steve Paxton, Lisa Nelson, Simone Forti, Julyen Hamilton et Joao Fiadeiro. Depuis 2002, elle assure la codirection artistique de la Compagnie dégadézo qui propose des formes artistiques plaçant le corps au centre de la recherche. Le processus de création est basé sur la Contact Improvisation et la Composition instantanée.  Elle collabore avec les compagnies «Voix Point Comme» et «Fil Rouge Théâtre», le TJP-CDN de Strasbourg et le Conservatoire de la Ville de Strasbourg pour le projet CHAT (classes à horaires aménagées théâtre).

Avec la Cie Les arts en tous sens, elle accompagne le travail de création de « Hallux & Poplité », en tant que chorégraphe, regard extérieur.

Laetitia Hohl

Laetitia Hohl

Lætitia est régisseuse et créatrice lumière.

 

Formée à l’école supérieure d’art dramatique du TNS, elle y rencontre Jean-Louis Hourdin, Laurent Gutmann, Eloi Recoing, Nicolas Bouchot et Marc Proulx. Elle  intégré l’équipe d’accueil de l’Agence Culturelle d’Alsace et a participé au festival Giboul’Off durant plus de six ans, tourné avec des groupes musicaux (Tartine Reverdy, La Fanfare en Pétard, Valium Valse),  contribué au travail de Perrine Maurin pour un spectacle de danse autour de Roland Barthes, et des compagnies Théâtre La Fringale et Rebonds d’histoires. 

Aujourd’hui,  elle alterne les créations lumière pour des compagnies de théâtre (Les Arts Pitres, Les Yeux comme des Hublots), de marionnette (Les Imaginoires), de conte (Rebonds d’Histoires) et l’accueil technique au Théâtre National de Strasbourg, Pôle Sud et Maillon.

Avec la Cie Les arts en tous sens, elle crée la lumière et assure la régie du spectacle « Hallux & Poplité ».

Mathilde Cordier

Mathilde Cordier

Scénographe et costumière.

À sa sortie d’école des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2016, elle met en scène « La pièce manquante » d’après un tryptique de Jérôme Bosch. La peinture et le dessin sont mis à l’honneur dans ses différents projets. Elle a réalisé la scénographie du « Voleur de mélodies » avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et le décors du court métrage « Fait de peau » réalisé par Guillaume Trille.

Elle crée son association « Le comité de l’Ailleurs » avec Lisa Colin et Fanny Clouzeau et poursuit ses recherches plastiques à travers des installations immersives.

Avec la Cie Les arts en tous sens, elle crée la scénographie et les costumes du spectacle « Hallux & Poplité ».

Frédéric

Frédéric

Frédéric Duperray est comédien, musicien et metteur en scène.

 

Il a collaboré avec la Cie de la Grande Cuillère, le Théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine, la Cie des 4 Vents, l’ARFI de Lyon, les clowns Macloma, le Théâtre du Marché aux Grains, Carl Sternheim et le TJP Strasbourg, André Pomarat et le Théâtre de l’Unité, les Kapouchniks, la Cie Motus Modules et la Cie Les toiles de deux mains.

En 1989, il crée la compagnie HECTOR PROTECTOR. Spectacles de rue et d’interventions sont les deux facettes d’un travail axé sur le son, le jeu d’acteur, la musique et l’image. La compagnie cultive la pluridisciplinarité. Suivant les projets, elle s’associe avec des plasticiens, des danseurs, des musiciens etc. et a tourné dans différents pays d’Europe ainsi qu’en Norvège, Canada, Japon, Brésil, Australie…

Avec la Cie Les arts en tous sens, il a ouvert son regard extérieur et bienveillant  pour l’écriture de « Plumes & Pizzicati ».

 Christelle Herrscher

Christelle Herrscher

Danseuse, jongleuse, pédagogue du mouvement, metteuse en scène, dj et clown.

Christelle a travaillé dans le milieu de la danse et du cirque contemporain pendant près de 17 ans et a croisé le parcours d’une vingtaine de compagnies ou collectifs, principalement en tant qu’interprète mais aussi à la place d’auteure ou de metteuse-en-scène.

Issue d’EPSE Danse à Montpelier, des écoles de cirque de Genève et Lille, de la FAAAC et du Centre National des Arts du Cirque de Châlons, elle pratique le Gaga Movement© depuis 2009 et est certifiée en Body-Mind Centering©. Elle a enseigné au Cira et propose maintenant cours et stages autour de nos systèmes anatomiques et de la danse contemporaine.

Avec la Cie Les arts en tous sens, elle intervient au Centre Chorégraphique pour les cours d’Éveil, cycle préparatoire, et participe à l’action artistique « Faire Corps en fil de soi ».

 

Faustine Aziyadé Gharbi

Faustine Aziyadé Gharbi

Danseuse, pédagogue du mouvement.

 

Faustine Aziyadé Gharbi est une artiste hybride, par sa formation et son parcours. Elle prépare et obtient son diplôme d’état de professeur de danse contemporaine à L’Ecole Supérieur de Musique et de Danse des Hauts-de-France, ainsi qu’une licence d’enseignement de la danse à l’Université de Lille. En parallèle, elle suit une formation théâtrale par le biais de stages et d’ateliers. Elle s’intéresse à l’écriture du mouvement. En 2020, elle intègre le CNSMD de Paris en notation Laban. Elle développe un principe d’« installation évolutive par le corps », au travers de ses pièces : Mes Hommages, lauréat de la HEAR et Les Prieuses ou la Tortue, Prix Génération Hauts-de-France.

Elle fonde en 2021 la compagnie La Libre pour développer un art interdisciplinaire ancré dans la réalité sociale de son époque, avec laquelle elle engage un dialogue et un questionnement, tant par le biais de la création que par le biais de la pédagogie.

Avec la Cie Les arts en tous sens, elle intervient au Centre Chorégraphique pour les cours d’Éveil, cycle préparatoire.

 

 

Marion Guyot

Marion Guyot

Danseuse, pédagogue du mouvement.

Marion a débuté sa formation en danse africaine et afro-contemporaine à Dublin, où transmission et scène se répondaient déjà. La suite s’est écrite au Studio Harmonic à Paris et au Studio du Cours à Marseille avec l’obtention du diplôme d’État en danse contemporaine. En plus des cours donnés, une passion grandissante pour la petite enfance et de belles rencontres ont donné naissance à des projets en crèche et autres lieux d’accueil petite enfance, au sein des compagnies Ekoélé (« Osnooz »), et Zita La Nuit.

Avec la Cie Les arts en tous sens, elle intervient au Centre Chorégraphique pour les cours d’Éveil, cycle préparatoire.

Emmanuelle Cammisar

Emmanuelle Cammisar

Professeure de yoga enfant /famille/adulte, instructrice massage ''MISA'' (à l'école).

 

Emmanuelle se forme d’abord en danse classique puis au yoga avec Kat Eratostène, Charlotte Saint-Jean, Alia M’hamdi et Claudia Martin.

Le yoga qu’elle enseigne (pour les enfants, la famille, ainsi que les adultes, séniors, publics sensibles et atypiques) trouve ses racines dans le hatha yoga traditionnel et s’inscrit dans la fluidité et la bienveillance. Ses ateliers d’éveil développent l’écoute et l’attention. Son travail aspire à renforcer l’estime de soi tout en cultivant l’intelligence du coeur reliée au corps, de précieux outils pour grandir en paix et en harmonie.

Avec la Cie Les arts en tous sens, elle intervient au Centre Chorégraphique pour les cours d’Éveil, cycle préparatoire.

Alix PAOLI

Alix PAOLI

Designer

 

Alix est diplômée des de l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg en design de produit. Depuis 2014 , elle accompagne des Starts-ups dans le développement de produits innovants. Ses domaines de prédilection : IOT, wearable, outdoor. En 2019 elle fonde Along, sa marque de sacs à dos modulaires et urbains. Passionnée de théâtre d’improvisation et amoureuse du monde des arts du spectacle, elle travaille régulièrement avec des artistes sur le développement de leur communication.

Pour la Cie Les arts en tous sens, elle crée le site internet et travaille à la mise en œuvre des dossiers des spectacles et projets.

Nos partenaires :

Pour nous contacter

12 + 6 =